Les Chroniques Atypiques de Josef

LOGO NOUVEAU.jpg

L'enfer du décor :

faut-il encore fêter le 2 avril ?

autocensure josef.jpg

Le 2 avril a longtemps été la journée mondiale de l'autisme, animée par de discrets militants de terrain. Tout ceci a bien changé.

La contention pour tous?

En ces temps d’épidémie, il se pourrait que le travail du législateur soit lui aussi atteint par un mystérieux virus. Avec, sans surprise, les plus exclus pour premières victimes.

josef 12012021.jpg

Vie et mort d’un marginal

autocensure josef.jpg

Bien des sages du passé aimaient contempler la cage aux singes dans les zoos pour en tirer les plus illustres maximes de leur philosophie. Aujourd’hui, c’est un éléphanteau qui a bien des choses à nous dire. Sur nous-mêmes

Le mystère des amendements disparus

Le petit monde du handicap a connu une série de bien étranges événements législatifs. Enquête sur une piste qui mène dans les recoins de l’âme humaine.

chronique Josef.jpg

Manuels scolaires et autisme

josef.jfif

Et si nous nous intéressions aux manuels scolaires ? Au-delà des questions scientifiques, se posent celles, profondément humaines, sur la possibilité d’être différent et à l’école. Retour sur notre passé pour préparer l’avenir.

Tous mutants, tous humains ?

josef.jfif

En ces temps particulièrement troublés, la clef de la sérénité pourrait être de s’entourer de mutants.

Tous fichés ?

josef 12012021.jpg
Fin 2020, les fichiers de police ont été tout discrètement élargis aux questions de santé. Un coup supplémentaire aux mirages des discours sur la société inclusive.

Plan d’inclusion renforcée

Et si les politiques bureaucratiques d’inclusion étaient nuisibles aux personnes handicapées ? Quand de hauts technocrates valides prennent l’école pour leur bac à sable, ce n’est pas toujours pour y laisser leur place aux élèves différents.

chronique Josef.jpg

Autocensure

autocensure josef.jpg

Peut-on insinuer que les personnes handicapées seraient responsables de leur propre exclusion ? Conséquences éthiques et sociales d’un basculement de paradigme.

Les dieux aveuglent celui qu’ils veulent perdre

Chronique Josef.jpg
image JOSEF.jpg

Le monde du silence

En France, des centaines de milliers de personnes vivent dans des établissements. Avec les confinements, leur vie a basculé. Dans le silence et l'indifférence de la collectivité.

La comédie de la normalité

Quelle place pour la « biodiversité humaine » et les formes multiples de l’intelligence ? C’est la question que pose Josef Schovanec, philosophe autiste. Il milite pour le droit à la différence et détruit les préjugés. Pour celui dont le plus grand combat est d’interagir avec les autres, le bonheur est dans l’altérité.

Josef 1.jpg
josef 2.jpg

Josef Schovanec "L'autisme est une culture différente" 

  • Wix Facebook page